1887
Surveillance report Open Access
Like 0
This item has no PDF Download

Abstract

Les déclarations obligatoires montrent que l’incidence de la gonococcie et de la syphilis a chuté ces 30 dernières années en Italie, comme dans d’autres pays développés (figure 1). Toutefois, durant les années 80, les taux de déclaration annuels en Italie étaient 15 à 50 fois inférieurs à ceux des autres pays européens, ce qui suggère que les données du système de déclaration obligatoire ne réflètaient pas l’incidence réelle des deux maladies. En 1990, une étude rétrospective multicentrique comparant les cas déclarés et les cas diagnostiqués dans un échantillon de centres publics spécialisés dans les maladies sexuellement transmissibles (MST) a confirmé une sous-déclaration très importante de ces deux maladies (1).

Loading

Article metrics loading...

/content/10.2807/esm.03.06.00097-fr
1998-06-01
2017-11-21
http://instance.metastore.ingenta.com/content/10.2807/esm.03.06.00097-fr
Loading
Loading full text...

Full text loading...

/deliver/fulltext/eurosurveillance/3/6/art00097-fr.htm?itemId=/content/10.2807/esm.03.06.00097-fr&mimeType=html&fmt=ahah
Comment has been disabled for this content
Submit comment
Close
Comment moderation successfully completed
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error