1887
Research Articles Open Access
Like 0
This item has no PDF Download

Abstract

L'incidence de la coqueluche aux Pays-Bas, mesurée à partir des déclarations de cas, a brutalement augmenté en 1996 pour atteindre 27,2 cas pour 100 000 habitants, alors que la moyenne entre 1989 et 1995 était de 2,3 pour 100 000. Si les augmentations antérieures enregistrées en 1989-1990 et en 1994 correspondaient au schéma classique observé dans d'autres pays, à savoir des cycles épidémiques de coqueluche tous les trois à cinq ans, l'épidémie de 1996 était imprévue. Elle ne pouvait être expliquée par un changement dans la qualité du vaccin, par une interférence avec la vaccination contre Haemophilus influenzae type b mise en place en 1993, ni par une baisse de la couverture vaccinale (96% à l’âge de 12 mois) (1,2,3).

Loading

Article metrics loading...

/content/10.2807/esm.04.12.00052-fr
1999-12-01
2017-11-19
http://instance.metastore.ingenta.com/content/10.2807/esm.04.12.00052-fr
Loading
Loading full text...

Full text loading...

/deliver/fulltext/eurosurveillance/4/12/art00052-fr.htm?itemId=/content/10.2807/esm.04.12.00052-fr&mimeType=html&fmt=ahah
Comment has been disabled for this content
Submit comment
Close
Comment moderation successfully completed
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error