1887
Research Articles Open Access
Like 0
This item has no PDF Download

Abstract

L’histoire de la coqueluche dans les pays européens a clairement montré l’efficacité de la vaccination anti-coqueluche sur la baisse de l’incidence de la maladie. Dans certains pays, les vaccins inactivés à germes entiers font partie du programme national de vaccination depuis plus de 30 ans, mais les effets secondaires associés, en particulier chez les sujets plus âgés, sont devenus un réel problème. D’importants efforts ont été réalisés depuis 1970 pour identifier les principaux facteurs de virulence de Bordetella pertussis afin de développer de nouveaux vaccins acellulaires. Ces facteurs sont la toxine pertussique (TP), responsable de la plupart des effets toxiniques de la bactérie, et des facteurs d’adhésion tels que l’hémagglutinine filamenteuse (FHA), la pertactine (PRN) et les agglutinogènes (AG). Les premiers vaccins acellulaires simples ont été mis sur le marché au Japon en 1981 pour les enfants de 2 ans et plus (1), isolés puis associés aux toxoïdes diphtérique et tétanique (DTCoq acellulaire).

Loading

Article metrics loading...

/content/10.2807/esm.05.01.00001-fr
2000-01-01
2017-11-24
http://instance.metastore.ingenta.com/content/10.2807/esm.05.01.00001-fr
Loading
Loading full text...

Full text loading...

/deliver/fulltext/eurosurveillance/5/1/art00001-fr.htm?itemId=/content/10.2807/esm.05.01.00001-fr&mimeType=html&fmt=ahah
Comment has been disabled for this content
Submit comment
Close
Comment moderation successfully completed
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error