1887
Research Articles Open Access
Like 0
This item has no PDF Download

Abstract

En France, la surveillance des maladies sexuellement transmissibles (MST) est basée principalement sur les notifications de laboratoires car elles ne figurent pas sur la liste des maladies à déclarer par les médecins (1). Le réseau RENAGO (Réseau National du Gonocoque) a pour but de suivre les tendances évolutives des gonococcies sur le plan national et d’étudier la sensibilité des souches de N gonorrhoeae aux antibiotiques. Il fonctionne depuis 1986 avec une centaine de correspondants jusqu’en 1992 et environ 200 correspondants depuis 1993, année au cours de laquelle le réseau s’est élargi et a intégré des laboratoires spécialisés (laboratoires collaborant avec des dispensaires anti-vénériens ou des consultations spécialisées en MST).

Loading

Article metrics loading...

/content/10.2807/esm.05.01.00013-fr
2000-01-01
2017-11-23
http://instance.metastore.ingenta.com/content/10.2807/esm.05.01.00013-fr
Loading
Loading full text...

Full text loading...

/deliver/fulltext/eurosurveillance/5/1/art00013-fr.htm?itemId=/content/10.2807/esm.05.01.00013-fr&mimeType=html&fmt=ahah
Comment has been disabled for this content
Submit comment
Close
Comment moderation successfully completed
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error