1887
Euroroundup Open Access
Like 0
This item has no PDF Download

Abstract

Les attaques terroristes du 11 septembre et la récente épidémie de maladie du charbon ont eu des conséquences pour la santé publique non seulement aux Etats-Unis, mais également en Europe. Les systèmes de santé publique européens ont dû traiter de nombreux envois postaux potentiellement contaminés par des spores de charbon. Notre enquête avait pour but de documenter la réponse des instituts de santé publique européens aux récents événements bioterroristes afin d’identifier les éventuelles lacunes à corriger. Dix-huit instituts de 16 pays ont participé à cette Eurosynthèse. Les menaces bioterroristes en Europe n’étaient que des canulars et peuvent être considérées comme un ‘exercice de préparation’ dont trois leçons sont à tirer. Tout d’abord, l’Europe n’était pas prête à répondre au bioterrorisme en octobre 2001. Ensuite, bien que les instituts européens aient réagi rapidement en adaptant leurs priorités à une nouvelle forme de menace, ils auront besoin d’un soutien adapté et soutenu de leur tutelle pour maintenir leur capacité globale. Enfin, cette crise a montré la nécessité d’investir davantage dans les programmes de formation à l’épidémiologie, et de créer une unité de coordination technique pour la surveillance et la réponse internationale aux épidémies au sein de l’Union européenne.

Loading

Article metrics loading...

/content/10.2807/esm.06.11.00383-fr
2001-11-01
2017-11-20
http://instance.metastore.ingenta.com/content/10.2807/esm.06.11.00383-fr
Loading
Loading full text...

Full text loading...

/deliver/fulltext/eurosurveillance/6/11/art00383-fr.htm?itemId=/content/10.2807/esm.06.11.00383-fr&mimeType=html&fmt=ahah
Comment has been disabled for this content
Submit comment
Close
Comment moderation successfully completed
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error