1887
Outbreak report Open Access
Like 0
This item has no PDF Download

Abstract

Une étude de cohorte rétrospective a été menée après que 2 cas confirmés et 8 cas probables d'infections à E. coli O157 vérocytotoxiques aient été dépistés dans un groupe scolaire du Somerset de retour d'un voyage en France. La souche identifiée dans les 2 cas confirmés était de type 2, lysotype 34. En dépit de sa faible puissance statistique liée au petit nombre de cas, l'étude a révélé que le véhicule d'infection le plus probable était une salade de concombre (RR brut = 4,3, IC95% [0,6-29], OR ajusté = 107, IC95% indéterminé, p = 0,08). Les concombres provenaient de Belgique, mais il n'a pas été possible de retrouver leur source. La nature internationale de cette flambée souligne l'importance d'une collaboration étroite entre les organisations dans la gestion des épidémies, des normes internationales pour assurer la sécurité alimentaire, et d'un système commun de typage des souches VTEC en Europe.

Loading

Article metrics loading...

/content/10.2807/esm.08.04.00406-fr
2003-04-01
2017-11-19
http://instance.metastore.ingenta.com/content/10.2807/esm.08.04.00406-fr
Loading
Loading full text...

Full text loading...

/deliver/fulltext/eurosurveillance/8/4/art00406-fr.htm?itemId=/content/10.2807/esm.08.04.00406-fr&mimeType=html&fmt=ahah
Comment has been disabled for this content
Submit comment
Close
Comment moderation successfully completed
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error