1887
Surveillance report Open Access
Like 0
This item has no PDF Download

Abstract

Une période caniculaire d’une intensité exceptionnelle est survenue en France entre le 2 et le 15 août 2003. Toutes les régions françaises ont été touchées par cette vague de chaleur, qui a provoqué un excès de 14 800 décès entre le 1er et le 20 août. La tendance de la courbe de mortalité était parallèle à la courbe des températures. La mortalité observée à la dernière décade du mois d’août et dans les trois mois qui ont suivi est revenue à un niveau habituel. L’impact sanitaire de cette vague de chaleur variait considérablement d’une ville à l’autre. La durée et l’intensité exceptionnelle des températures minimales ne suffisent pas à expliquer toute la surmortalité observée. Les femmes âgées de plus de 75 ans ont été les plus touchées. Les ratios de mortalité les plus importants ont été observés pour des causes de décès directement attribuables à la chaleur. Devant l’ampleur de l’impact sanitaire de cette vague de chaleur, les autorités sanitaires françaises ont mis en place en 2004 un système d’alerte national ainsi qu’un plan d’action préventive dans chaque région.

Loading

Article metrics loading...

/content/10.2807/esm.10.07.00554-fr
2005-07-01
2017-11-23
http://instance.metastore.ingenta.com/content/10.2807/esm.10.07.00554-fr
Loading
Loading full text...

Full text loading...

/deliver/fulltext/eurosurveillance/10/7/art00554-fr.htm?itemId=/content/10.2807/esm.10.07.00554-fr&mimeType=html&fmt=ahah
Comment has been disabled for this content
Submit comment
Close
Comment moderation successfully completed
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error