1887
Euroroundup Open Access
Like 0
This item has no PDF Download

Abstract

L’infection à Streptococcus pneumoniae (Pneumococcus) (Pnc) est une cause fréquente de manifestations cliniques invasives telles que les méningites, la septicémie et la pneumonie, en particulier chez les jeunes enfants et les personnes âgées. Un vaccin polysaccharide anti-Pnc à 23-valence (PPV) est disponible depuis de nombreuses années et, depuis 2001, un vaccin conjugué heptavalent est commercialisé en Europe. En 2003, dans le cadre du Pnc-EURO, projet sur les infections à pneumocoques financé par l’union Européenne, un questionnaire a été envoyé aux 15 Etats membres de l’Union Européenne, plus la Suisse, la Norvège et les 10 pays candidats, afin de faire le point sur la politique d’immunisation antipneumococcique. Vingt trois des 27 pays interrogés représentant l’actuelle Union Européenne plus la Norvège et la Suisse, ont répondu au questionnaire. En 2003, la PPV était commercialisée dans 22 des 23 répondants et figurait sur les recommandations officielles de 21 d’entre eux. Parmi ces derniers et pour les 20 pays où l’information était disponible, la vaccination était ciblée sur des groupes à risque. Le nombre de groupes à risque variait de un à 12 selon les pays. Au moins 17 pays recommandent la vaccination par PPV chez les sujets de plus de 65 ans (dans trois pays, aux plus de 60 ans). En 2003, treize pays avaient émis des recommandations nationales pour le VPC. A cette période, aucun pays ne recommandait l’immunisation de masse des nouveaux-nés, préférant cibler les groupes à risque spécifiques (entre un an et 11 ans), en particulier les enfants atteints d’asplénie (n=13) et d’infections à VIH (n=12). Dans sept pays, l’utilisation du VPC était limitée aux enfants de moins de deux ans, et dans quatre pays aux enfants de moins de cinq ans. Les prochaines décisions sur l’utilisation de vaccins antipneumococciques en Europe tiendront compte de plusieurs facteurs: l’importance locale de la maladie, l’estimation de impact d’un programme universel, en particulier l’importance du sérotype de remplacement et de l’immunité de groupe (protection indirecte envers la population non vaccinée); l’efficacité de calendriers vaccinaux à nombre de doses réduites et le coût du vaccin. Un pays au moins, en l’occurrence le Luxembourg, a mis en place une politique d’immunisation globale des nourrissons par le VPC depuis cette enquête.

Loading

Article metrics loading...

/content/10.2807/esm.10.09.00564-fr
2005-09-01
2017-11-22
http://instance.metastore.ingenta.com/content/10.2807/esm.10.09.00564-fr
Loading
Loading full text...

Full text loading...

/deliver/fulltext/eurosurveillance/10/9/art00564-fr.htm?itemId=/content/10.2807/esm.10.09.00564-fr&mimeType=html&fmt=ahah
Comment has been disabled for this content
Submit comment
Close
Comment moderation successfully completed
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error