1887
Surveillance report Open Access
Like 0
This item has no PDF Download

Abstract

La rage vulpine est apparue en France en mars 1968, où elle a représenté un problème de santé publique jusqu’en 1998. Pendant les deux premières décennies, et en dépit des mesures appliquées, la rage vulpine y a connu un développement tant pour la surface de la zone d’enzootie que pour le nombre de cas de rage. Ces dernières comportaient des opérations de réduction de la densité des populations vulpines, la vaccination obligatoire des carnivores domestiques dans la zone d’enzootie et la mise en place de prophylaxie humaine. Le recours à la vaccination orale du renard, appliquée à grande échelle à partir de 1989-1990, a permis de faire reculer le front et de diminuer l’incidence annuelle jusqu’à atteindre l’éradication fin 1998. La comparaison des résultats obtenus au cours de ces deux périodes d’application de stratégies différentes est spectaculaire. La France demeure exposée au risque de la rage de chiroptères et au risque des cas accidentels de rage canine importée de pays d’enzootie.

Loading

Article metrics loading...

/content/10.2807/esm.10.11.00577-fr
2005-11-01
2017-11-18
http://instance.metastore.ingenta.com/content/10.2807/esm.10.11.00577-fr
Loading
Loading full text...

Full text loading...

/deliver/fulltext/eurosurveillance/10/11/art00577-fr.htm?itemId=/content/10.2807/esm.10.11.00577-fr&mimeType=html&fmt=ahah
Comment has been disabled for this content
Submit comment
Close
Comment moderation successfully completed
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error