1887
Surveillance report Open Access
Like 0
This item has no PDF Download

Abstract

L’article suivant décrit les récents changements dans la situation épizootique et épidémiologique de la rage en Pologne. Une analyse des données de surveillance en routine des cas animaux et des traitements post-exposition chez l’homme a été réalisée afin d’étudier l’impact de l’introduction d’un vaccin sur culture cellulaire pour l’homme et la mise en œuvre d’un programme de vaccination des renards. Le succès du programme d’immunisation des animaux sauvages s’est confirmé les trois dernières années, avec la réduction d’un facteur neuf des cas de rage animale. Cependant, actuellement, la tendance à la baisse des cas de rage animale n’a pas eu de conséquence sur la fréquence d’administration d’une prophylaxie post-exposition chez l’homme. De plus, deux cas de rage humaine autochtone sont survenus chez des patients qui n’avaient pas reçu le vaccin post-exposition. Ces cas confirment que la rage doit continuer à être considérée comme un problème de santé publique en Pologne.

Loading

Article metrics loading...

/content/10.2807/esm.10.11.00580-fr
2005-11-01
2017-11-24
http://instance.metastore.ingenta.com/content/10.2807/esm.10.11.00580-fr
Loading
Loading full text...

Full text loading...

/deliver/fulltext/eurosurveillance/10/11/art00580-fr.htm?itemId=/content/10.2807/esm.10.11.00580-fr&mimeType=html&fmt=ahah
Comment has been disabled for this content
Submit comment
Close
Comment moderation successfully completed
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error