1887
Surveillance report Open Access
Like 0
This item has no PDF Download

Abstract

L’étude présentée ici a pour but d’évaluer les besoins en termes de surveillance des pathogènes invasifs à Gram négatif en Estonie. Les données de sensibilité aux antibiotiques des isolats invasifs de Acinetobacter baumannii, Pseudomonas aeruginosa, Klebsiella spp, Escherichia coli, Staphylococcus aureus, Streptococcus pneumoniae et des entérocoques ont été collectées conformément aux protocoles d’EARSS (European Antimicrobial Resistance Surveillance System). Si le taux de pathogènes à Gram positif est supérieur à celui des Gram négatif, en revanche le taux de résistance aux antibiotiques chez les premières est moindre. Le plus fort taux de résistance était associé, en particulier, à A. baumannii et P. aeruginosa. La proportion de souches productrices de béta-lactamases à spectre élargi (BLSE) était de 23% pour Klebsiella spp. et de 3,6% pour E. coli. Inclure les pathogènes invasifs à Gram négatif dans la surveillance de la résistance antimicrobienne permet de disposer d’informations utiles sur la sensibilité des pathogènes locaux, ainsi que pour le traitement empirique d’infections suspectées.

Loading

Article metrics loading...

/content/10.2807/esm.11.02.00601-fr
2006-02-01
2017-11-19
http://instance.metastore.ingenta.com/content/10.2807/esm.11.02.00601-fr
Loading
Loading full text...

Full text loading...

/deliver/fulltext/eurosurveillance/11/2/art00601-fr.htm?itemId=/content/10.2807/esm.11.02.00601-fr&mimeType=html&fmt=ahah
Comment has been disabled for this content
Submit comment
Close
Comment moderation successfully completed
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error