1887
Editorial Open Access
Like 0
This item has no PDF Download

Abstract

Il y a quatre ans, Henriette de Valk et ses collègues ont évalué le besoin ainsi que la faisabilité d’un réseau européen dédié aux infections à Listeria chez l’homme [1]. Ce réseau était vu comme un moyen de renforcer la surveillance à l’échelon national par une harmonisation des méthodes microbiologiques et par la mise à disposition d’outils épidémiologiques pour les investigations. Les résultats de leur enquête étaient clairs : les participants reconnaissaient qu’un tel réseau faciliterait la détection et l’investigation d’épidémies et qu’il pourrait s’appuyer sur les systèmes nationaux de surveillance existants [1]. Le développement d’un réseau européen pour Listeria a bénéficié d’un soutien institutionnel important, et suite aux efforts de planification, la surveillance de la listériose s’est améliorée dans plusieurs pays [2]. Toutefois, ce réseau reste à mettre en place.

Loading

Article metrics loading...

/content/10.2807/esm.11.06.00628-fr
2006-06-01
2017-11-20
http://instance.metastore.ingenta.com/content/10.2807/esm.11.06.00628-fr
Loading
Loading full text...

Full text loading...

/deliver/fulltext/eurosurveillance/11/6/art00628-fr.htm?itemId=/content/10.2807/esm.11.06.00628-fr&mimeType=html&fmt=ahah
Comment has been disabled for this content
Submit comment
Close
Comment moderation successfully completed
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error