1887
Research Articles Open Access
Like 0
This item has no PDF Download

Abstract

La fièvre Q, zoonose ubiquitaire dûe à une ricksettsie, Coxiella burnetii, sévit sous la forme de cas sporadiques en zones d'élevage de moutons et de chèvres et peut être responsable d'épidémies humaines (1). Le mode de transmission prédominant est l'inhalation d'aérosols infectés provenant de l'environnement (sols, paille, laine), durablement contaminés lors de la période de mise bas, par le bétail ovin, caprin ou bovin (1). Dans cet article, nous décrivons une épidémie urbaine de fièvre Q survenue de mars à mai 1996 à Briançon, une ville de 12 000 habitants située dans une zone d'élevage des Hautes Alpes.

Loading

Article metrics loading...

/content/10.2807/esm.02.02.00137-fr
1997-02-01
2017-11-23
http://instance.metastore.ingenta.com/content/10.2807/esm.02.02.00137-fr
Loading
Loading full text...

Full text loading...

/deliver/fulltext/eurosurveillance/2/2/art00137-fr.htm?itemId=/content/10.2807/esm.02.02.00137-fr&mimeType=html&fmt=ahah
Comment has been disabled for this content
Submit comment
Close
Comment moderation successfully completed
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error