1887
Editorial Open Access
Like 0
This item has no PDF Download

Abstract

La lymphogranulomatose vénérienne (LGV), est une infection sexuellement transmissible (IST) systémique due à la bactérie Chlamydia trachomatis, qui survient rarement dans le monde occidental [1]. Cependant, en janvier 2004, les responsables de la santé publique aux Pays-Bas ont identifié une épidémie de cas de proctites liées à la LGV chez les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes (HSH) [2]. Depuis lors, des cas ont été déclarés dans plusieurs pays d’Europe, ainsi qu’aux Etats-Unis et au Canada. Dans ce numéro d’Eurosurveillance, trois pays décrivent leur situation actuelle vis-à-vis de la LGV [3-5].

Loading

Article metrics loading...

/content/10.2807/esm.11.09.00641-fr
2006-09-01
2017-11-20
http://instance.metastore.ingenta.com/content/10.2807/esm.11.09.00641-fr
Loading
Loading full text...

Full text loading...

/deliver/fulltext/eurosurveillance/11/9/art00641-fr.htm?itemId=/content/10.2807/esm.11.09.00641-fr&mimeType=html&fmt=ahah
Comment has been disabled for this content
Submit comment
Close
Comment moderation successfully completed
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error