1887
Editorial Open Access
Like 0
This item has no PDF Download

Abstract

Les trois formes très distinctes d’intoxications alimentaires décrites dans ce numéro d’Eurosurveillance illustrent l’extraordinaire faculté des organismes à survivre et à provoquer des maladies. Clostridium botulinum est un organisme qui produit une toxine (laquelle est d’ailleurs relativement facile à détruire par la chaleur) dans certaines conditions environnementales inhabituelles et bien précises. L’article sur le botulisme en Pologne, ainsi que ceux publiés dans le numéro spécial de janvier, montrent combien ces conditions, bien que rares, sont encore répandues. Lors d’infections à Salmonella enteritidis les œufs ou la volaille sont souvent en cause. Aux termes d’une investigation menée en Grèce, il s’est avéré que le véhicule de l’infection était vraisemblablement une mayonnaise à base d’œufs crus conservés à 15°C. Cela montre combien la contamination des œufs de poule par ce microorganisme est répandue en Europe. Cependant, aucune salmonelle n’a pu être mise en évidence dans les œufs provenant de l’élevage approvisionnant le restaurant.

Loading

Article metrics loading...

/content/10.2807/esm.04.06.00068-fr
1999-06-01
2017-11-23
http://instance.metastore.ingenta.com/content/10.2807/esm.04.06.00068-fr
Loading
Loading full text...

Full text loading...

/deliver/fulltext/eurosurveillance/4/6/art00068-fr.htm?itemId=/content/10.2807/esm.04.06.00068-fr&mimeType=html&fmt=ahah
Comment has been disabled for this content
Submit comment
Close
Comment moderation successfully completed
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error