1887
Outbreak report Open Access
Like 0
This item has no PDF Download

Abstract

Cet article décrit deux cas d’infection à Escherichia coli 0157 chez des enfants, dont l’un a développé un syndrome hémolytique urémique (SHU). Tous deux avaient bu du lait cru de vache ou de chèvre dans la semaine précédant l’apparition de la maladie. Le sous-typage moléculaire a permis d’identifier une souche d’E. coli 0157:H fermentant du sorbitol, à partir d’échantillons prélevés chez une vache laitière. Cette souche différait des souches de 0157:H produisant des toxines Shiga, mises en évidence chez le petit garçon de six ans atteint du SHU. Ce résultat souligne l’importance de prospecter d’autres causes d’infection, même lorsque la consommation de lait cru est documentée. Dans le second cas, il a été impossible de distinguer des souches 0157:H humaines ne fermentant pas le sorbitol, de souches animales issues de prélèvements sur des chèvres. L’isolement de souches identiques d’E. coli 0157:H ne fermentant pas le sorbitol, chez l’homme et chez des animaux contacts, conforte l’association entre les SHU et la consommation de lait de chèvre cru, et souligne à nouveau l’importance de pasteuriser le lait.

Loading

Article metrics loading...

/content/10.2807/esm.06.10.00379-fr
2001-10-01
2017-11-19
http://instance.metastore.ingenta.com/content/10.2807/esm.06.10.00379-fr
Loading
Loading full text...

Full text loading...

/deliver/fulltext/eurosurveillance/6/10/art00379-fr.htm?itemId=/content/10.2807/esm.06.10.00379-fr&mimeType=html&fmt=ahah
Comment has been disabled for this content
Submit comment
Close
Comment moderation successfully completed
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error